BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 24 Mai 2016
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/26/2012 9:02:48 PM ]  XINHUANET

Guinée-Bissau - Politique

Présidentielle bissau-guinéenne : Cinq candidats réaffirment leur refus de reconnaître les résultats du scrutin

Le collectif des cinq candidats qui rejettent les résultats de la présidentielle du 18 mars en Guinée-Bissau, a rencontré lundi le général Abdoulaye Dieng, ambassadeur du Sénégal, doyen du corps diplomatique.


Au sortir de l'audience, Koumba Yala Kobdé Nhanca, qui dirigeait la délégation, a affirmé à la presse que « les élections présidentielles du 18 mars ont été entachées de fraudes massives et qu'elles doivent être annulées coûte que coûte ». Selon lui, la Commission nationale électorale n'a toujours pas encore répondu aux réclamations déposées la semaine dernière par le collectif.

« Au cas échéant, nous allons déposer un recours devant la Cour suprême», a-t-il affirmé.

Quant au doyen du corps diplomatique, il a affirmé avoir exhorté le collectif des cinq candidats frondeurs à tout faire pour préserver la paix et la stabilité dans le pays.

Koumba Yala, qui s'est classé deuxième du scrutin présidentiel avec 23,26% des suffrages, a affirmé qu'il ne disputera le second tour qui doit l'opposer à l'ex-Premier ministre Carlos Gomes Junior, tant que la CNE n'aura pas fait la lumière sur les réclamations de fraudes massives déposées par le collectif des cinq candidats.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 GUINÉE-BISSAU
Le PAIGC exige la nomination d'un Premier ministre Le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) exige la nomination d’un Premier ministre à la tête du gouvernement conformément à la Constitution, a appris APA vendredi dans la capitale bissau-guinéenne.
La Guinée-Bissau se position en "plate-forme" d'accès au marché d'Afrique de l'Ouest pour les investissements La Guinée-Bissau a souhaité lundi servir de "plate-forme" de l'accès des entreprises chinoises et des pays de langue portugaise au marché de 300 millions de personnes de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).
L'ex-chef d'état-major des armées Zamora Induta inculpé de connexion avec une organisation terroriste L'amiral José Zamora Induta, ex-chef d'état-major de l'armée de la Guinée-Bissau, a été inculpé par le Tribunal supérieur militaire de "crimes de liaison avec une organisation terroriste, renversement de l'ordre constitutionnel et d'assassinat", selon son avocat, José Paulo Semedo.
La Guinée-Bissau va bénéficier d'un soutien de 40 millions de dollars de la Banque mondiale La Guinée-Bissau va bénéficier de la Banque mondiale d'une aide de plus de 40 millions de dollars, d'ici trois ans, desetinée au financement de projets prioritaires, a indiqué Geraldo Martins, ministre bissau-guinéen de l'Economie et des Finances.
Début de l'enquête parlementaire sur les accusations de malversation de l'ancien gouvernement Le ministre bissau-guinéen de l'Economie et des Finances, Geraldo Martins, a été entendu mardi à huis clos par la Commission parlementaire d'enquête mise en place après les accusations de malversation avancées par le président José Mário Vaz pour démettre son Premier ministre Domingos Simoes Pereira en août dernier.
Un commerçant guinéen tué par balle à Bissau Un commerçant originaire de la République de Guinée a été tué par balle et un de ses compatriotes ainsi qu’un Mauritanien grièvement blessés dans le braquage d’une boutique, survenu dans la nuit de dimanche à lundi à Bissau.
Nomination du nouveau gouvernement après deux mois de crise Après deux mois de crise, les 15 ministres et 14 secrétaire d'Etat du gouvernement de la Guinée-Bissau ont été nommés par le président Jose Mario Vaz, selon un décret publié lundi soir.
Le pays s'enlise dans la crise et n'a pas de gouvernement depuis deux mois Deux mois après le limogeage du Premier ministre, Domingos Pereira, la Guinée-Bissau tarde encore à se doter d'un gouvernement.
La communauté internationale préoccupée par la crise politique, dit un représentant de l'UA Le représentant de l'Union africaine (UA) en Guinée-Bissau, Ovidio Pequeno, a déclaré que la communauté internationale est préoccupée par la crise politique sévit dans ce pays.
L'ancien PM Pereira dénonce "une tentative d'élimination physique" de politiciens L'ancien Premier ministre de la Guinée-Bissau, Domingos Simoes Pereira, a dénoncé mercredi, devant des diplomates, "une tentative d'élimination physique des politiciens" accusés d'être responsables du retour au pays de l'ex-chef de l'état-major général des forces armées, le contre-amiral José Zamora Induta.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous