BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 21 Avril 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/27/2012 6:47:57 PM ]  XINHUANET

Bénin - Politique

Convention de l’opposition demain : Les ténors sauveront leur Uni­on

Quelles que soient les tendances qui se développeront demain au palais des congrès de Cotonou, l’Uni­on fait la Nation résistera à la cassure.


La convention fera inévitablement un pas dans la clarification des débats qui ont lieu depuis des mois. Il ne faut rien attendre d’extraordinaire de la convention de «l’Uni­on fait la Nation» qui aura lieu demain samedi 28 avril 2012. C’est du moins l’assurance donnée par certains caciques de l’Uni­on. Car, personne ne sera exclu. Mieux, personne ne claquera définitivement la porte à l’Uni­on. Même fondue en partis politiques, l’Uni­on fait la Nation saura attendre les autres pour faire chemin ensemble.


Ce sur quoi tout le monde glose, avance-ton, c’est le refus du Parti du renouveau démocratique (Prd) de se fondre dans l’uni­on. Mais si par erreur cela intervenait, ce ne serait pas aussi extraordinaire, confirme-t-on. Les autres membres de l’Uni­on, comme c’est le cas en politique, concèderaient au parti de Me Houngbédji le temps de mieux se préparer pour revenir au bercail.

Savoir raison garder
La polémique qui s’enfle concernant l’Uni­on fait la Nation est la position du Prd. Ce pour quoi le Prd joue à l’intelligent peut-être lié à la Présidence de l’opposition parce qu’il a plus de députés au Parlement. Ce peut-être aussi et surtout pour les élections communales de 2013. Le Prd voudra peut-être reprendre en main toutes ses communes de l’Ouémé /Plateau. Il veut montrer que c’est son fief et qu’il y détient la majorité des électeurs. Cela est peut-être légitime. Car en politique, il n’y a que des intérêts. Mais, c’est bien fort, entre autres, de cela que certains partis politiques ont accepté Me Adrien Houngbédji d’être le candidat de tous pour la présidentielle de mars 2011. Mais au fond, est-ce que cette force première permet au Prd d’accéder à la magistrature suprême un jour et sans les autres? A moins que les militants du Prd n’aient aussi la vision très courte par rapport à l’avenir. Car, si leur Président a connu quelques ennuis au point de voir avec le temps lui échapper totalement le fauteuil présidentiel, c’est évidemment la conséquence de ces genres de calculs. Car, si le Prd joue cavalier seul aux prochaines municipales de 2013 en refusant même que certains candidats d’autres partis bénéficient de ses suffrages pour avoir des élus communaux, les jeunes militants doivent s’entendre pour dire que lorsqu’ils seront en difficulté un jour, les autres partis pourraient bien leur rendre la monnaie, à l’image de l’anecdote entre le Président Soglo et Me Adrien Houn-gbédji Face aux jeux d’intérêts, il faut parfois savoir jusqu’où il ne fait pas pousser trop loin le bouchon. Il faut bien analyser tous les schémas pour ne pas se faire de nouveaux ennemis pour le futur. Le passé devrait édifier les militants du Prd dans ce sens.

Aucune catastrophe demain
En principe, trois ans après la création de l’Uni­on fait la Nation, le peuple s’attendrait à la fusion des partis dès demain. Mais cela peut intervenir comme cela peut ne pas l’être.
Toujours est-il que les ténors de l’opposition ont à nouveau fait chemin ensemble et les points sur lesquels la majorité s’entend dépassent les points de divergence. A partir de ce moment, on peut retenir que rien de dramatique n’arrivera à l’Uni­on demain. Au pire des cas, la fusion définitive de tous les membres n’aura pas lieu. Mais qu’à cela ne tienne, le processus démocratique est en marche. Et parfois, il faut se donner des échéances, mais rester aussi flexible pour s’adapter aux situations nouvelles. L’essentiel est de maintenir les repères de la constitution d’une force d’opposition au pouvoir en place pour que s’anime bien la démocratie béninoise. Quand il y a un pouvoir qui gère, il faut une autre force qui observe et qui apprécie. C’est ce qui conforte le système démocratique. Et c’est le gros défi à relever par les ténors de l’Uni­on fait la Nation. La convention de demain ne débouchera sur rien de périlleux. Mais il subsistera des incompréhensions ou des réserves qui seront gérées avec le temps. L’Uni­on fait la Nation résistera.

Guy Constant Ehoumi
Journal LA PRESSE DU JOUR 27/04/12

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BÉNIN
34% des filles de moins de 18 ans sont mariées Au Bénin, 34% des filles de moins de 18 ans et 8% des filles âgées de moins 15 ans sont mariées, a déploré lundi à Cotonou la représente résidente du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) au Bénin, le Dr Anne Vincent.
Une soixantaine de Béninoises sélectionnées pour les opérations de maintien de la paix Une soixantaine d'agents féminins de la police et de la gendarmerie du Bénin ont été sélectionnées, au titre de 2015, pour participer aux opérations de maintien de la paix dans le monde, a-t-on appris samedi de sources diplomatiques à Cotonou
Adoption du document de stratégie nationale de financement de la santé Les partenaires techniques et financers du secteur de la santé au Bénin et les experts béninois ont validé vendredi à Cotonou le document de stratégie nationale de financement de la santé pour la couverture sanitaire universelle.
Législatives : démarrage vendredi de la distribution des cartes d'électeurs Les Béninois recevraont à partir de vendredi les cartes d'électeurs pour le compte des législatives du 26 avril prochain, annonce un communiqué officiel publié jeudi à Cotonou.
Incendie de l'ambassade du Bénin : une délégation gabonaise chez le président béninois Le ministre gabonais des Affaires Etrangères Emmanuel Issozé Ngondet, à la tête d'une délégation du gouvernement gabonais, a transmis mercredi soir un message du président gabonais Ali Bongo Odimba à son homologue béninois Boni Yayi, pour lui exprimer les regrets des autorités politiques gabonaises suite à l'attaque dont a été victime l'ambassade du Bénin à Libreville dimanche dernier, a appris jeudi Xinhua de sources diplomatiques à Cotonou.
Législatives : l'opposition projette une marche pour exiger la distribution des cartes d'électeurs Plusieurs partis et alliances politiques de l'opposition du Bénin ont décidé d'organiser vendredi prochain à Cotonou, capitale économique, et à Parakou ( nord) une gigantesque marche de protestation pour réclamer la distribution des cartes d'électeurs et le respect strict du calendrier électoral imposé par la Cour constitutionnelle, a-t-on appris mercredi de sources officielles à Cotonou.
Législatives : la campagne électorale gagne les grandes villes du sud Démarrée timidement le week-end dernier, la campagne pour les législatives du 26 avril prochain a atteint, ce mardi, sa vitesse de croisière dans les grandes municipalités du Bénin, notamment Cotonou et Porto-Novo.
Le Bénin proteste contre l'incendie de son ambassade au Gabon Le gouvernement béninois a élevé une vive protestation contre "les agissements inamicaux" qui ont conduit des manifestants gabonais à incendier l'ambassade du Bénin à Libreville, suite au décès de l'opposant gabonais André Mba Obame dimanche à Yaoundé au Cameroun, a indiqué le ministère béninois des Affaires étrangères dans un communiqué publié tard dimanche soir à Cotonou.
Législatives : la campagne électorale démarre timidement sur fond d'inquiétude La campagne électorale pour le compte des élections législatives, prévues le 26 avril, a timidement démarré sur fond d'inquiétude samedi à Cotonou, capitale économique du Bénin, au lendemain du lancement officiel de la campagne électorale.
Le retrait de l'agrément à la FBF est à l'encontre des statuts de la FIFA La FIFA estime que la décision du gouvernement du Bénin de retirer son agrément à la Fédération béninoise de football (FBF) est contraire à ses dispositions statutaires.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous