BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 24 Juin 2016
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/23/2012 6:27:18 PM ]  APANEWS

Guinée - Societe

Le calme est revenu à Fria, au Nord de Conakry, après de violentes émeutes

Le calme est enfin revenu à Fria, une ville minière située à 160 kilomètres au Nord de Conakry, où des émeutes ont opposé ce dimanche des commerçants à des groupes de jeunes, et ont fait 22 blessés dont 12 graves, a appris APA de sources policières.


« Le calme est progressivement revenu à Fria grâce à l’arrivée d’un renfort de policiers en provenance de Conakry. Ils ont pu maitriser la situation. Tout est calme à présent », a confié à APA, un journaliste contacté par téléphone et qui travaille à la Voix de Fria, une radio privée locale.

Revenant sur le bilan des accrochages, il parle d’une vingtaine de blessés.

« Le commissaire central, Macky Kaloga, a fait lire un communiqué à travers nos ondes. Il a fait état de 22 blessés dont 12 graves dans les deux rangs », a-t-il fait savoir.

Selon de nombreuses sources, tout serait parti du soulèvement des jeunes du quartier périphérique Banankoro, accusés d’être complices des autorités locales, qui se seraient attaqués la veille aux magasins de vendeurs de gasoil de la cité.

Ces jeunes auraient pillé tous les magasins de vente de gasoil avant de bastonner à sang un commerçant qui se retrouverait retrouvé dans un état critique, a indiqué un habitant.

Dimanche matin, les commerçants auraient fermé leurs boutiques pour aller affronter les jeunes.

L’arrivée des commerçants aurait provoqué les émeutes dans la cité et une débandade généralisée.

Au moment des faits, le préfet Elhadj Mamadou Conté et le maire Amara Traoré étaient en mission à Conakry.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 GUINÉE
Un journaliste guinéen jugé pour ‘ ' complicité d'outrage ' ' au président Condé Un journaliste de la radio communautaire Milo FM, dans la ville de Kankan située à près de 700 kilomètres de la capitale, en Haute Guinée, a été jugé et condamné mercredi, au paiement d’une amende de 1 million de franc guinéen soit environ 100 euros, par le Tribunal de première instance (TPI) de Kankan pour « complicité d’outrage au chef de l’Etat », a-t-on appris de source judiciaire.
Duel au sommet de la Ligue 1 Pro à six journées du sacre final Les deux ténors de la ligue 1 professionnelle de football de Guinée, le Horoya AC, le champion en titre et son grand rival, l’AS Kaloum, le vice-champion, sont en tête du classement général, à six journées de la fin du championnat.
Démarrage en fin juillet à Conakry du tournoi de la Zone 2 Afrique de Handball La quatrième édition du championnat de la Zone 2 Afrique de Handball (IHF Trophy) qualificatif pour la phase continentale aura lieu du 22 au 29 juillet prochains à Conakry, a-t-on appris, mardi de sources sportives.
Cinq membres du principal parti d'opposition inculpés suite à l'assassinat d'un journaliste Cinq membres de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principale formation politique de l’opposition, ont été inculpés suite à l’assassinat par balle du journaliste reporter indépendant Mohamed Diallo, devant le siège de ce parti le 5 février dernier, a-t-on appris lundi, lors d’une conférence de presse organisée par des avocats de la partie civile.
L'opposition parlementaire exige la libération de tous les détenus politliques Le groupe parlementaire libéral-démocrate, issu du principal parti d’opposition en Guinée et fort de 37 députés sur les 113 en lice, a adressé un mémorandum de deux pages au ministre de la Justice, Me Cheick Sako, dans lequel il lui demande, entre autres, la libération de tous les détenus politiques incarcérés à Conakry ou en provinces et la réparation des préjudices subis.
Vers l'institution d'une « journée des orpailleurs » en Guinée Les autorités guinéennes envisagent l’institution d’une « journée des orpailleurs», qui sera célébrée à Kankan, principale agglomération de la Haute Guinée, région dont le sous-sol recèle d’importants gisements de ce minerai, a-t-on appris, mardi, de source officielle.
La Guinée perd près de 50 millions d'euros par an du fait de la corruption La Guinée perdrait environ 50 millions d’euros par an du fait des pratiques de corruption, selon l’Agence nationale de lutte contre la corruption (ANLC), qui vient de rendre public son rapport annuel pour le compte de l’année 2015, tout en annonçant dans cette foulée des mesures palliatives contre ce fléau.
Reprise de la Ligue 1 professionnelle de football La Ligue 1 professionnelle de football guinéen, en arrêt depuis le mois de mars à cause d’une forte crise, reprend ses droits ce week-end, avec deux matches en ouverture de la 12e journée.
L'opposition guinéenne s'attaque à la Ceni L’opposition guinéenne envisage de porter plainte contre le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé, et la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).
Le géant minier russe rusal s'engage à relancer l'usine d ' alumine de Friguia après 4 ans d ' interruption Un plan de relance de l'usine de Friguia, située à une centaine de kilomètres de Conakry, la capitale, fermée depuis 4 ans, suite à une grève des travailleurs a fait l’objet d’un accord entre le gouvernement guinéen et la société Rusal, en marge de la Commission mixte guinéo-russe tenue du 20 au 22 avril 2016 à Moscou, a-t-on appris ce jeudi ,dans un communiqué du gouvernement.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous