BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 24 Avril 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/23/2012 6:27:18 PM ]  APANEWS

Guinée - Societe

Le calme est revenu à Fria, au Nord de Conakry, après de violentes émeutes

Le calme est enfin revenu à Fria, une ville minière située à 160 kilomètres au Nord de Conakry, où des émeutes ont opposé ce dimanche des commerçants à des groupes de jeunes, et ont fait 22 blessés dont 12 graves, a appris APA de sources policières.


« Le calme est progressivement revenu à Fria grâce à l’arrivée d’un renfort de policiers en provenance de Conakry. Ils ont pu maitriser la situation. Tout est calme à présent », a confié à APA, un journaliste contacté par téléphone et qui travaille à la Voix de Fria, une radio privée locale.

Revenant sur le bilan des accrochages, il parle d’une vingtaine de blessés.

« Le commissaire central, Macky Kaloga, a fait lire un communiqué à travers nos ondes. Il a fait état de 22 blessés dont 12 graves dans les deux rangs », a-t-il fait savoir.

Selon de nombreuses sources, tout serait parti du soulèvement des jeunes du quartier périphérique Banankoro, accusés d’être complices des autorités locales, qui se seraient attaqués la veille aux magasins de vendeurs de gasoil de la cité.

Ces jeunes auraient pillé tous les magasins de vente de gasoil avant de bastonner à sang un commerçant qui se retrouverait retrouvé dans un état critique, a indiqué un habitant.

Dimanche matin, les commerçants auraient fermé leurs boutiques pour aller affronter les jeunes.

L’arrivée des commerçants aurait provoqué les émeutes dans la cité et une débandade généralisée.

Au moment des faits, le préfet Elhadj Mamadou Conté et le maire Amara Traoré étaient en mission à Conakry.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 GUINÉE
Une ligne budgétaire en faveur de la promotion du livre et de la lecture publique A l'occasion de la célébration de la journée mondiale du livre et des droits d'auteurs qui coïncide aux 72 heures du livre en Guinée, le Premier ministre Mohamed Said Fofana a annoncé mercredi l'ouverture d'une ligne budgétaire pour la promotion du livre et de la lecture en Guinée.
Deux anciens ministres comparaissent devant la justice pour des soupçons de corruption Dr Ousmane Doré et Dr Mahmoud Camara, deux anciens ministres du gouvernement guinéen de Transition mis en place en 2007, sous la deuxième république, condamnés en mars à "cinq ans d'emprisonnement par défaut" pour des faits supposés de détournement de fonds d'une valeur de près de 1,6 million d'euros, ont comparu mardi devant la justice, après avoir interjeté appel contre ce verdict, a-t-on appris de sources judiciaires.
Les Guinéens en Belgique invitent leur pays à faire ensemble front contre le virus Ebola La diaspora guinéenne en Belgique a invité son pays d'origine à surmonter les différends ethniques pour faire ensemble front contre le virus Ebola, a rapporté lundi la presse locale.
Festival Manifest du 21 au 27 avril à Conakry Conakry abrite du 21 au 27 avril prochain la sixième édition du Festival international "Manifest", une semaine culturelle qui vise à valoriser les jeunes talents auprès des opérateurs culturels étrangers, a appris APA lundi auprès des organisateurs.
Le Horoya de Guinée tenu en échec 0 but partout face à l'Etoile sportive du Sahel de la Tunisie Le Horoya athlétique club de Conakry a été tenu en échec ce dimanche sur le score de 0 but partout, face au club tunisien de l'Etoile du Sahel de Sousse, en match aller des huitièmes de finales de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), au stade du 28 septembre, a-t-on constaté sur place.
L'Etoile du Sahel tient en échec le Horoya AC à Conakry Le Horoya AC de Conakry a été tenu en échec par les tunisiens de l’Etoile Sportive du Sahel en match aller des huitième de finale (bis ) de la coupe de la Confédération (0- 0), de football qui s'est disputé à Conakry
Ebola : le gouvernement donne un bilan officiel de 109 cas confirmés dont 61 décès Le ministère guinéen de la Santé et l'Hygiène publique a donné samedi un nouveau bilan de la maladie à virus Ebola en Guinée, qui est basé sur les "cas confimés" par les tests biologiques, selon lequel le nombre de cas est de 109 jusqu'ici, dont 61 décès.
Un émissaire de Ban Ki-moon apporte le soutient de l'ONU au pays Suite à l'apparition depuis trois mois de l'épidémie de la fièvre hémorragique Ebola qui a fait des ravages en Guinée, le secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des affaires politiques Jeffrey Feltman a été reçu vendredi en audience par le président guinéen Alpha condé.
La circonscription de la fièvre Ebola attenue la psychose générale des populations La circonscription et la localisation "géo-sanitaire" de la maladie à virus Ebola ont largement contribué à atténuer la psychose générale qui planait sur les populations à Conakry et dans les préfectures de l'intérieur du pays.
La Guinée a pris acte de la décision de la Gambie de refuser les vols en provenance de son territoire Le ministre guinéen des Affaires étrangères Lounsény Fall a déclaré mercredi que son pays avait pris note de la décision de la Gambie de ne pas accueillir les avions venant de la Guinée.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous