BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 17 Avril 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/23/2012 6:27:18 PM ]  APANEWS

Guinée - Societe

Le calme est revenu à Fria, au Nord de Conakry, après de violentes émeutes

Le calme est enfin revenu à Fria, une ville minière située à 160 kilomètres au Nord de Conakry, où des émeutes ont opposé ce dimanche des commerçants à des groupes de jeunes, et ont fait 22 blessés dont 12 graves, a appris APA de sources policières.


« Le calme est progressivement revenu à Fria grâce à l’arrivée d’un renfort de policiers en provenance de Conakry. Ils ont pu maitriser la situation. Tout est calme à présent », a confié à APA, un journaliste contacté par téléphone et qui travaille à la Voix de Fria, une radio privée locale.

Revenant sur le bilan des accrochages, il parle d’une vingtaine de blessés.

« Le commissaire central, Macky Kaloga, a fait lire un communiqué à travers nos ondes. Il a fait état de 22 blessés dont 12 graves dans les deux rangs », a-t-il fait savoir.

Selon de nombreuses sources, tout serait parti du soulèvement des jeunes du quartier périphérique Banankoro, accusés d’être complices des autorités locales, qui se seraient attaqués la veille aux magasins de vendeurs de gasoil de la cité.

Ces jeunes auraient pillé tous les magasins de vente de gasoil avant de bastonner à sang un commerçant qui se retrouverait retrouvé dans un état critique, a indiqué un habitant.

Dimanche matin, les commerçants auraient fermé leurs boutiques pour aller affronter les jeunes.

L’arrivée des commerçants aurait provoqué les émeutes dans la cité et une débandade généralisée.

Au moment des faits, le préfet Elhadj Mamadou Conté et le maire Amara Traoré étaient en mission à Conakry.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 GUINÉE
La circonscription de la fièvre Ebola attenue la psychose générale des populations La circonscription et la localisation "géo-sanitaire" de la maladie à virus Ebola ont largement contribué à atténuer la psychose générale qui planait sur les populations à Conakry et dans les préfectures de l'intérieur du pays.
La Guinée a pris acte de la décision de la Gambie de refuser les vols en provenance de son territoire Le ministre guinéen des Affaires étrangères Lounsény Fall a déclaré mercredi que son pays avait pris note de la décision de la Gambie de ne pas accueillir les avions venant de la Guinée.
Sept morts dont cinq femmes suite à un effondrement dans une mine d'or à Siguiri Un effondrement s'est produit mardi à l'aube dans une mine d'or à Siguiri, à plus de 700 km de Conakry, faisant sept morts dont cinq femmes, a-t-on appris mardi de sources policières.
La sensibilisation estompe la peur face au virus Ébola La peur commence à s'estomper chez les populations guinéennes autour du virus Ébola, grâce à la multiplication des campagnes de sensibilisation aussi bien dans la capitale Conakry que dans les provinces.
Les comédiens guinéens exigent le paiement de trois années de droits d'auteurs Les artistes comédiens de Guinée exigent auprès du Bureau Guinéen du droit des auteurs (BGDA) leurs droits d'auteurs qu’ils n’ont pas perçus depuis trois années, a appris APA mardi auprès de plusieurs concernés.
Des milliers de fonctionnaires manifestent pour leur priseen charge à la fonction publique Des milliers de fonctionnaires guinéens ont participé à un sit-in devant les locaux de la primature pour exiger leur prise en charge pécuniaire à la fonction publique.
Le transport terrestre guinéen plombé par la fièvre Ebola Les transporteurs guinéens en partance pour la région forestière, fortement touchée par la fièvre Ebola avec sa centaine de morts en trois mois, sont confrontés à un manque criard de passagers, a appris APA lundi auprès des chauffeurs circulant dans les trois principales gares routières de Conakry.
37 malades guéries de la fièvre hémorragique à virus d'Ebola (OMS) Depuis la mise en place d'une plan national de lutte contre les ravages de la fièvre hémorragique à virus d'Ebola, 37 personnes ont été guéries de cette maladie, a déclaré samedi Philipe Barboza de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Quatre bandits tués lors d'échanges de tirs avec la police dans la banlieue de Conakry Une fusillade qui a éclaté entre une bande d'assaillants qui avaient investi une station d'essence dans la soirée de jeudi au quartier Kagbélen, dans la banlieue de la capitale, a fait quatre tués dans les rangs des présumés auteurs de l'attaque, a-t-on appris de sources policières.
Des médecins et chercheurs se mobilisent pour combattre le virus Ébola Des médecins et chercheurs guinéens ont rencontré jeudi le Premier ministre guinéen Mohamed Saïd Fofana, à qui ils ont fait part de leur engagement à participer au plan de riposte contre la fièvre d'Ébola, tout en invitant le gouvernement à se pencher sur la dotation des laboratoires de recherche en matériels, a-t-on appris de sources officielles.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous