BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 1 Aout 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/23/2012 6:27:18 PM ]  APANEWS

Guinée - Societe

Le calme est revenu à Fria, au Nord de Conakry, après de violentes émeutes

Le calme est enfin revenu à Fria, une ville minière située à 160 kilomètres au Nord de Conakry, où des émeutes ont opposé ce dimanche des commerçants à des groupes de jeunes, et ont fait 22 blessés dont 12 graves, a appris APA de sources policières.


« Le calme est progressivement revenu à Fria grâce à l’arrivée d’un renfort de policiers en provenance de Conakry. Ils ont pu maitriser la situation. Tout est calme à présent », a confié à APA, un journaliste contacté par téléphone et qui travaille à la Voix de Fria, une radio privée locale.

Revenant sur le bilan des accrochages, il parle d’une vingtaine de blessés.

« Le commissaire central, Macky Kaloga, a fait lire un communiqué à travers nos ondes. Il a fait état de 22 blessés dont 12 graves dans les deux rangs », a-t-il fait savoir.

Selon de nombreuses sources, tout serait parti du soulèvement des jeunes du quartier périphérique Banankoro, accusés d’être complices des autorités locales, qui se seraient attaqués la veille aux magasins de vendeurs de gasoil de la cité.

Ces jeunes auraient pillé tous les magasins de vente de gasoil avant de bastonner à sang un commerçant qui se retrouverait retrouvé dans un état critique, a indiqué un habitant.

Dimanche matin, les commerçants auraient fermé leurs boutiques pour aller affronter les jeunes.

L’arrivée des commerçants aurait provoqué les émeutes dans la cité et une débandade généralisée.

Au moment des faits, le préfet Elhadj Mamadou Conté et le maire Amara Traoré étaient en mission à Conakry.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 GUINÉE
Le bilan de la bousculade s'alourdit à 33 morts Le bilan de la bousculade survenue mardi sur la plage de Taouyah à Conakry s'est alourdi pour atteindre 33 morts et 19 blessés, a annoncé la directrice général de l'hôpital Donka, Fatou Sické Camara.
Plus de 32 morts dont 13 filles et 5 survivants dans une bousculade à Conakry Plus de 23 morts, dont 13 filles, et 5 blessés (survivants), c'est le triste bilan d'une violente bousculade survenue mardi aux environs de 21 heures GMT sur une plage de Conakry, a-t-on apprit de sources médicales.
La descente aux enfers de Tripoli Des incendies majeurs font rage depuis trois jours dans la capitale de la Libye alors que d'intenses échanges de tirs entravent le travail des pompiers.
Bousculade dans un concert sur la plage, 24 morts Au moins 24 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées mardi dans une bousculade survenue sur une plage de Conakry (Guinée), où se déroulait un concert nocturne organisé pour célébrer la fête de l'Aïd, ont rapporté les médias locaux.
baisse historique du taux d'inflation passé à un chiffre Le Gouvernement guinéen se félicite de la baisse historique du taux d'inflation, qui est passé sous la barre des 10 %, rapporte un communiqué reçu dimanche à APA.
Lutter contre la diarrhée à travers l'hydraulique villageoise Le gouvernement guinéen fait recours au système d'hydraulique villageoise pour lutter contre la propagation des maladies diarrhéiques, dont le choléra, en fournissant de l'eau potable aux populations des zones défavorisées.
4 millions d'euros pour assainir Conakry en six mois Les autorités guinéennes viennent de valider un budget destiné à l'assainissement de la capitale du pays, Conakry, à hauteur de 36 milliards de francs guinéens (4 millions d'euros), sur une période de six mois, a-t- onappris de sources officielles.
L'opposition guinéenne annonce la reprise des meetings et manifestations politiques En égard au blocage politique dû aux multiples malentendus entre les acteurs politiques de la Guinée, l'opposition, réunie en session extraordinaire ce vendredi, a décidé de reprendre dès le 4 août, les meetings et les manifestations à Conakry, capitale du pays.
Le taux d'inflation passe à un chiffre Le taux d'inflation de la Guinée passe désormais à un chiffre et se situe autour de 9,9%, a annoncé jeudi le gouverneur de la Banque centrale de la république Guinée (BCRG) Louncény Nabé lors d'une réunion technique sur la situation macroéconomique.
Dadis Camara entendu par la justice dans l'affaire du massacre du 28 septembre L'ex-chef de la junte guinéenne Moussa Dadis Camara a été entendu à Ouagadougou, où il se trouve en convalescence, par une commission rogatoire composée de magistrats commis à la tâche, dans l'affaire relative au massacre du 28 septembre 2009, a fait savoir le ministre guinéen des Affaires étrangères François Louncény Fall mercredi sur les antennes de la radio d'Etat guinéenne.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous