BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 5 Juillet 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/23/2012 6:27:18 PM ]  APANEWS

Guinée - Societe

Le calme est revenu à Fria, au Nord de Conakry, après de violentes émeutes

Le calme est enfin revenu à Fria, une ville minière située à 160 kilomètres au Nord de Conakry, où des émeutes ont opposé ce dimanche des commerçants à des groupes de jeunes, et ont fait 22 blessés dont 12 graves, a appris APA de sources policières.


« Le calme est progressivement revenu à Fria grâce à l’arrivée d’un renfort de policiers en provenance de Conakry. Ils ont pu maitriser la situation. Tout est calme à présent », a confié à APA, un journaliste contacté par téléphone et qui travaille à la Voix de Fria, une radio privée locale.

Revenant sur le bilan des accrochages, il parle d’une vingtaine de blessés.

« Le commissaire central, Macky Kaloga, a fait lire un communiqué à travers nos ondes. Il a fait état de 22 blessés dont 12 graves dans les deux rangs », a-t-il fait savoir.

Selon de nombreuses sources, tout serait parti du soulèvement des jeunes du quartier périphérique Banankoro, accusés d’être complices des autorités locales, qui se seraient attaqués la veille aux magasins de vendeurs de gasoil de la cité.

Ces jeunes auraient pillé tous les magasins de vente de gasoil avant de bastonner à sang un commerçant qui se retrouverait retrouvé dans un état critique, a indiqué un habitant.

Dimanche matin, les commerçants auraient fermé leurs boutiques pour aller affronter les jeunes.

L’arrivée des commerçants aurait provoqué les émeutes dans la cité et une débandade généralisée.

Au moment des faits, le préfet Elhadj Mamadou Conté et le maire Amara Traoré étaient en mission à Conakry.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 GUINÉE
14 anciens dignitaires inculpés dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 Depuis la nomination d'un pool de juges guinéens, 14 anciens dignitaires dont des officiers de l' armée guinéenne, ont été inculpés dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 à Conakry, a affirmé la procureure près la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda, samedi dans la capitale guinéenne.
La Guinée ambitionne d'exporter 40 millions de tonnes de bauxite par an d'ici 2024 La Guinée ambitionne de porter son exportation de bauxite de 17 millions de tonnes à près 40 millions de tonnes par an d'ici 2024, a annoncé mercredi le ministre guinéen des Mines et de la Géologie, Kerfalla Yansané, dans une note d'information.
Le gouvernement interdit la pêche industrielle Le gouvernement guinéen a imposé mardi un repos biologique de deux mois, allant du 1er juillet au 31 août 2015 avec une interdiction systématique de la pêche industrielle dans les eaux guinéennes.
La communauté internationale se démène pour sauver le processus de dialogue Pour tenter de ramener l' opposition à la table de dialogue, qu'elle a quittée vendredi dernier faute de consensus sur la tenue des élections communales et communautaires, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Afrique de l'Ouest, Mohamed Ibn Chambas, est de nouveau revenu à Conakry dans l'espoir de concilier les positions des acteurs politiques.
La Guinée, le Liberia et la Sierra-Leone adoptent les priorités de la relance économique Les dirigants de la Guinée, du Liberia et la Sierra Leone ont adopté dimanche à Conakry les priorités et déterminé les coûts du programme régional de relance économique pour la relance économique, suite à l'épidémie d'Ebola.
Sommet extraordinaire de l'Union du fleuve Mano consacré à la lutte contre la fièvre Ebola Un sommet extraordinaire des chefs d'Etat de l'Union du fleuve Mano dont la Guinée, le Libéria, la Sierra Léone et la Côte d'Ivoire se tiendra dimanche à Conakry, la capitale guinéenne, selon un communiqué de la présidence de la république de Guinée, rendu publié samedi.
La Banque mondiale accorde 15 millions de dollars à la Guinée pour combattre la pauvreté La Banque mondiale vient d'accorder une enveloppe financière de 15 millions de dollars américains à la Guinée pour combattre la pauvreté dans les zones rurales fragiles du pays dans plusieurs préfectures.
L'opposition se retire du dialogue politique Le porte-parole de l'opposition guinéenne, Aboudacar Sylla, a annoncé vendredi la suspension de la participation de l'opposition au dialogue politique pour protester contre la mauvaise volonté du parti au pouvoir et du gouvernement à débattre des questions essentielles électoralistes.
1,3 million de électeurs enrôlés selon la CENI Les opérations de révision des listes électorales qui ont été réalisées du 24 avril dernier au 20 juin au niveau national, et dans les chancelleries guinéennes basées à l'étranger, ont permis l'enrôlement de 1 300 000 personnes, soit 33% du nombre d'électeurs figurant sur le fichier électoral, a-t-on appris de source gouvernementale.
Ebola : plusieurs localités confinées en Basse Guinée Les autorités guinéennes mènent, depuis mardi, une opération de confinement des localités touchées par le virus Ebola dans la région de la Basse Guinée.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous