BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 25 Avril 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/23/2012 6:27:18 PM ]  APANEWS

Guinée - Societe

Le calme est revenu à Fria, au Nord de Conakry, après de violentes émeutes

Le calme est enfin revenu à Fria, une ville minière située à 160 kilomètres au Nord de Conakry, où des émeutes ont opposé ce dimanche des commerçants à des groupes de jeunes, et ont fait 22 blessés dont 12 graves, a appris APA de sources policières.


« Le calme est progressivement revenu à Fria grâce à l’arrivée d’un renfort de policiers en provenance de Conakry. Ils ont pu maitriser la situation. Tout est calme à présent », a confié à APA, un journaliste contacté par téléphone et qui travaille à la Voix de Fria, une radio privée locale.

Revenant sur le bilan des accrochages, il parle d’une vingtaine de blessés.

« Le commissaire central, Macky Kaloga, a fait lire un communiqué à travers nos ondes. Il a fait état de 22 blessés dont 12 graves dans les deux rangs », a-t-il fait savoir.

Selon de nombreuses sources, tout serait parti du soulèvement des jeunes du quartier périphérique Banankoro, accusés d’être complices des autorités locales, qui se seraient attaqués la veille aux magasins de vendeurs de gasoil de la cité.

Ces jeunes auraient pillé tous les magasins de vente de gasoil avant de bastonner à sang un commerçant qui se retrouverait retrouvé dans un état critique, a indiqué un habitant.

Dimanche matin, les commerçants auraient fermé leurs boutiques pour aller affronter les jeunes.

L’arrivée des commerçants aurait provoqué les émeutes dans la cité et une débandade généralisée.

Au moment des faits, le préfet Elhadj Mamadou Conté et le maire Amara Traoré étaient en mission à Conakry.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 GUINÉE
L'opposition manifeste dans plusieurs provinces Pour la quatrième fois depuis le 13 avril, les partisans de l'opposition guinéenne sont descendus dans la rue jeudi à Conakry, et aussi dans pluseurs provinces, pour réclamer le retrait du calendrier électoral élaboré par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
Une coupure de vingt mille francs guinéens en circulation le 11 mai La Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) annonce la mise en circulation à compter du 11 mai prochain, d’une nouvelle coupure de 20 000 francs guinéens, soit moins de 2 000 francs CFA, destinée, explique l'institution financière, à faciliter les transactions commerciales de gros montants.
Une coupure de vingt mille francs guinéens en circulation le 11 mai La Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) annonce la mise en circulation à compter du 11 mai prochain, d’une nouvelle coupure de 20 000 francs guinéens, soit moins de 2 000 francs CFA, destinée, explique l'institution financière, à faciliter les transactions commerciales de gros montants.
11 personnes condamnées à la réclusion à perpétuité pour avoir tué des agents anti-Ebola La Cour d'Appel de Kankan, qui tient son audience foraine à N'Zérékoré, ville du sud-est de la Guinée, a condamné mardi onze personnes à la réclusion criminelle à perpétuité, pour avoir tué huit membres d'une équipe anti-Ebola en septembre dernier à Womé, localité située dans cette région près de la forestière du Liberia, a-t-on appris de source judiciaire.
La peine de mort requise contre 15 auteurs de la mort de 8 membres d'une équipe anti-Ebola Un procureur guinéen a requis la peine de mort contre 15 personnes accusées d'être responsables de la mort de membres d'une équipe anti-Ebola en septembre 2014, a-t- on appris mardi de source judiciaire.
L'AS Kaloum concentré sur son match retour contre l'USMA (coach) Le coach adjoint de l’AS Kaloum, Aly Touré, a déclaré qu’il était tourné vers le match retour, après la défaite de ses poulains dimanche à Alger en huitièmes de finale aller de la ligue des champions par l’Union sportive de la Medina d’Alger (USMA).
La capitale guinéenne de nouveau en proie à des agitations lundi Les activités tournent quasiment au ralenti dans une bonne partie de la capitale guinéenne, Conakry, notamment dans la banlieue, où la circulation est paralysée du côté de la commune de Ratoma, avec des commerces qui sont restés aussi fermés, à cause d'une manifestation organisée par l' opposition, pour marquer son désaveu de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), institution chargée d'organiser les élections en Guinée, a-t-on constaté sur place.
Les manifestations de l'opposition affectent la riposte contre Ebola Après les manifestations de l'opposition survenues les 13 et 14 avril, Conakry, capitale guinéenne, connaîtrait une nouvelle manifestation lundi, organisée par l'opposition qui veut presser le gouvernement de satisfaire leur demande concernant le calendrier électoral.
Le gouvernement veut relancer le dialogue avec l' opposition Quatre jours après les minifestations de l'opposition à Conakry, qui étaient émaillées de violences, une délégation gouvernementale a rendu visite au chef de file de l'opposition Cellou Dalein Diallo dimanche, en vue d'assurer l'opposition de la disposition du gouvernement pour la relance du dialgoue.
8e de finale Ligue des Champions : des duels de titans en perspective Les huitièmes de finale de la ligue africaine des champions 2015 seront marqués ce week-end par des chocs de titans comme la confrontation entre les Marocains de Raja et les Algériens d’Entente Sportive de Sétif, tenants du titre.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous