BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 22 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/9/2012 11:25:49 AM ]  APANEWS

Congo - Societe

Un ancien ministre congolais inculpé dans les explosions d’armes de guerre à Mpila

L’ancien ministre à la Défense nationale, Charles Zacharie Bowao, a reconnu qu’il a été inculpé pour ‘’maladresse, imprudence, inattention et négligence’’ après avoir été entendu par le doyen des juges d'instruction Oko-Ngakala, dans le cadre de l'enquête sur les explosions du 4 mars à Mpila.


''Le juge d’instruction de +l’Affaire du 04 mars+ me convoque ce jeudi 04 octobre 2012 à 09 heures, (ce qui est son droit), me fait traîner pendant une heure debout dans les couloirs du plais de la justice (ce qui est tout simplement inacceptable), me reçoit en présence constante du procureur de la République près le Tribunal de Grande instance(TGI) de Brazzaville, pour me signifier : +mon inculpation pour maladresse, imprudence, inattention et négligence, ayant causé les évènement du 04 mars et occasionné de morts, des blessures et des dégâts matériels importants+’’, indique le ministre dans une correspondance au secrétariat général du Parti congolais du Travail (PCT) rendue publique mardi à Brazzaville.

''L’inculpation dont je suis l’objet est proprement illégale, ne serait-ce que parce que, conformément au droit positif, un citoyen ne peut être poursuivi à titre personnel, au plan pénal, pour faute commise si faute il y a, pendant l’exercice d’une fonction gouvernementale, la responsabilité dans ce cas d’espèce étant morale et collective’’, souligne Zacharie Bowao dans sa correspondance au PCT qui date du 07 octobre 2012.

''En m’inculpant de façon aussi stupide que calvaire, ajoute-t-il le juge d’instruction me met-il en situation de me délier de l’obligation de réserve consécutive aux dossiers sensibles traités, inévitablement, par un ministre de la défense agissant par délégation expresse du président d la République ?’’.

Zacharie Bowao qui qualifie cette inculpation de ‘’machination politicienne contre sa modeste personne’’, ajoute qu’’’une telle inculpation devrait concerner toute la chaîne de commandement militaire, voire ceux qui avaient la responsabilité de financement et de construction des dépôts de munitions, des magasins d’armes et des nouvelles casernes, conformément à la déclaration du Président de la République du 04 mars 2012’’.

''Je me défendrais en commençant par récuser le juge d’instruction qui est politiquement instrumentalisé, je me défendrais contre toute machination politicienne, et contre une justice injuste qui tend machiavéliquement à faire passer les innocents pour coupables et inversement, à faire des coupables pour des innocents’’, conclut l’ancien ministre congolais de la Défense dans sa correspondance

Les explosions d'un dépôt de munitions au camp des blindés à Mpila, avaient causé officiellement près de 282 morts, 2 300 blessés et quelque 17 000 sans abri.

Membre du bureau politique du Parti congolais du travail (PCT), parti de la majorité, Charles Zacharie Bowao est professeur titulaire de philosophie à l'Université Marien-Ngouabi.

Il a été successivement secrétaire général du gouvernement, ministre à la présidence chargé de la Solidarité et de l'Action humanitaire, puis jusqu'au 25 septembre dernier, ministre à la présidence chargé de la Défense nationale.

Vingt-six personnes sont incarcérées à la Maison d'arrêt central de Brazzaville au sujet de cette affaire, parmi lesquelles 23 trois militaires et 3 civils dont une femme.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CONGO
La condamnation de Dabira à la une de la presse congolaise La condamnation à cinq ans d’emprisonnement ferme du général Norbert Dabira par la Cour d’appel de Brazzaville, samedi dernier à l’issue de cinq jours de procès, fait essentiellement la une des journaux congolais parus ce mardi.
Justice, football et politique en vedette dans la presse congolaise Les suites du procès du général Norbert Dabira contre l’Etat congolais pour atteinte à la sûreté de l’Etat, le club athlétique aiglon Cara qui s’impose à domicile (3 buts à 0) face à Enyimba du Nigéria en match comptant pour la deuxième journée de la coupe africaine de la confédération et l’Alliance pour la république et de la démocratie (ARD) qui exhorte le gouvernement à l’écoute des populations sont les principaux sujets au menu de la presse congolaise parue ce vendredi..
Santé et justice au menu de la presse congolaise La lutte contre Ebola dans laquelle le gouvernement s’est engagé à travers un plan de prévention, le général Nobert Dabia qui sera devant les juges ce mardi et les évêques du Congo qui demandent la libération de tous les prisonniers politiques sont les principaux sujets à la une des journaux congolais.
La presse congolaise à fond sur la condamnation du général Mokoko La condamnation à vingt ans de prison du, général Jean Marie Michel Mokoko et ses co-accusés le 11 mai dernier par la Cour d’appel de Brazzaville, après quatre jours de procès, fait les choux gras de la presse congolaise parus ce lundi.
Le procès de Jean Marie Michel Mokoko à la Une des journaux congolais Le procès du général Jean Marie Michel Mokoko qui s’ouvre ce lundi au Tribunal de grande Instance de Brazzaville fait la Une des journaux congolais parus en début de semaine.
Politique et environnement en vedette dans la presse congolaise Les supputations sur un éventuel remaniement ministériel, l’ambition du fils de l’actuel président, Denis Christel Sassou N’Guesso, de succéder à son père, les interrogations sur comment et qui va financer le Fonds Bleu du Congo font, ce jeudi, le menu de la presse congolaise.
Environnement, justice et santé se côtoient dans la presse congolaise L’institutionnalisation du Fonds Bleu du Bassin du Congo par les chefs d’Etats et de gouvernements de la Commission climat du Bassin du Congo à l’issue de leur premier sommet du 29 avril à Brazzaville, les avocats du général Mokoko qui affutent leurs armes et vaccination se partagent la Une de la presse congolaise de ce lundi.
Nécrologie, finances et foot en vedette dans la presse congolaise Le décès de l’ancien président du sénat, André Obami Itou, co-fondateur du Parti Congolais du travail (PCT) au pouvoir, l’appui financier de sept millions de dollars de la Banque mondiale pour la recherche dans le secteur agricole au Congo et la démission du sélectionneur des Diables rouges sont, ce mardi, au menu de la presse congolaise.
Un forum planche sur les réformes dans l’agriculture congolaise Près de 350 experts en agriculture ont débuté, mardi à Brazzaville, un forum de trois jours axé sur les réformes dans l’agriculture congolaise, a constaté APA.
Finances, braconnage et hommage à Winnie Mandela en vedette dans la presse congolaise L’aide financière de Paris à Brazzaville conditionnée à un accord avec le Fonds monétaire international(FMI), l’arrestation de trois trafiquants d’ivoire et l’hommage populaire rendu à Winnie Mandala sont les principaux sujets abordés ce lundi par la presse congolais.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous