BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 17 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/29/2012 8:33:18 PM ]  XINHUANET

Mali - Economie et Finances

La CEDEAO prend dessanctions politiques et économiques contre le Mali

La délégation de "haut niveau" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) sur le Mali a décidé jeudi à Abidjan de prendre des sanctions politiques et économiques contre le Mali après sa mission avortée à Bamako.


Les six chefs d'Etat réunis en urgence à Abidjan ont décidé la "suspension" du Mali de toutes les instances de décision de la CDEAO, le "rappel" des ambassadeurs de la CEDEAO "pour consultation", l'interdiction de voyager dans l'espace ouest- africain pour les responsables de la junte militaire au pouvoir au Mali et la fermeture des frontières avec le Mali.

Sur le plan économique, la réunion a décidé de geler les avoirs des responsables du Comité national de redressement de la démocratie et du rétablissement de l'Etat (CNRDRE, junte) dans les pays membres de la CEDEAO et la fermeture de l'accès aux ports de ces pays par le Mali.

La réunion a également décidé de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de ne pas approvisionner les banques privées nationales.

Sur le plan sportif et culturel, la réunion d'urgence a décidé de geler la participation du Mali à toutes les manifestations culturelles et sportives dans l'espace CEDEAO.

"Ces sanctions sont applicables dans un délai de 72 heures au plus tard le mardi 2 avril 2012", selon le communiqué final de la réunion lue à l'aéroport d'Abidjan par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo.

La délégation de "haut niveau" composée du président en exercice de la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara, et de ses pairs du Bénin, du Niger, duNigeria, du Liberia et du Burkina Faso n'a pu se rendre à Bamako ce jeudi comme prévu pour discuter des modalités de retour à l'ordre constitutionnel dans le pays après le renversement le 22 mars du président Amadou Toumani Touré.

Des manifestants favorables à la junte ont bloqué le tarmac de l'aéroport de Bamako empêchant les avions de la délégation de " haut niveau" d'atterrir.

La réunion d'urgence a réaffirmé le "déni" de toute légitimité à la junte militaire au pouvoir au Mali.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
la situation sécuritaire et processus de paix au menu des journaux Le forum international sur la gouvernance, la démocratie et les affaires, tenu mardi à Ouagadougou, avec le président Ibrahim Boubacar Keita comme invité d’honneur, est à la une de la presse malienne qui évoque aussi la situation sécuritaire au Mali.
G5 sahel et politique interne au menu des quotidiens maliens La réunion des ministres et chefs d’état-major des armées des 5 pays sahéliens à Paris, à l’invitation de la ministre française des armées Florence Parly, et la virulente sortie du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, contre le chef de file de l’opposition font la une des quotidiens maliens parus mardi.
La visite du Premier ministre malien en Algérie à la Une La politique et la sécurité sont les sujets en exergue à la devanture des quotidiens maliens de ce lundi.
L’opposant Moussa Sinko Coulibaly à la une des journaux maliens L’ex-général de l’armée malienne Mousa Sinko Coulibaly, qui a démissionné en décembre des rangs des forces armés pour se consacrer à la politique, se taille une place de choix dans les quotidien maliens parus ce vendredi.
Politique et sécurité au menu des quotidiens Les quotidiens maliens de ce mercredi traitent de divers sujet allant de la politique à la sécurité.
Politique et force du G5 sahel à la une des journaux maliens Les quotidiens maliens de ce mardi traitent principalement de politique et des suites de la réunion ministérielle des pays sahéliens lundi à Bamako.
Politique et sécurité en couverture des quotidiens Les quotidiens maliens de ce lundi s’intéressent principalement aux questions politiques, notamment avec l’entrée en matière du nouveau gouvernement. La sécurité aussi n’est pas en reste.
Le remaniement ministériel à la une des quotidiens maliens Les trois quotidien maliens parus ce mercredi --les autres observent une pause à la faveur des fêtes de fin d’année—s’intéressent particulièrement au remaniement ministériel intervenu durant le weekend et qui a porté l’ancien journaliste Soumeylou Boubèye Maiga à tête du nouveau gouvernement fort de 36 ministres.
Amadou Toumani Touré en vedette dans les quotidiens Le retour d’exil de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré (ATT) par ses initiales, est le principal sujet abordé dans tous les quotidiens maliens ce mardi.
Diplomatie et violence au menu des quotidiens Les quotidiens maliens de cette fin de semaine traitent essentiellement de diplomatie à la faveur de la visite de l’émir du Qatar au Mali et de violence.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous