BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 7 Février 2016
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/29/2012 8:33:18 PM ]  XINHUANET

Mali - Economie et Finances

La CEDEAO prend dessanctions politiques et économiques contre le Mali

La délégation de "haut niveau" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) sur le Mali a décidé jeudi à Abidjan de prendre des sanctions politiques et économiques contre le Mali après sa mission avortée à Bamako.


Les six chefs d'Etat réunis en urgence à Abidjan ont décidé la "suspension" du Mali de toutes les instances de décision de la CDEAO, le "rappel" des ambassadeurs de la CEDEAO "pour consultation", l'interdiction de voyager dans l'espace ouest- africain pour les responsables de la junte militaire au pouvoir au Mali et la fermeture des frontières avec le Mali.

Sur le plan économique, la réunion a décidé de geler les avoirs des responsables du Comité national de redressement de la démocratie et du rétablissement de l'Etat (CNRDRE, junte) dans les pays membres de la CEDEAO et la fermeture de l'accès aux ports de ces pays par le Mali.

La réunion a également décidé de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de ne pas approvisionner les banques privées nationales.

Sur le plan sportif et culturel, la réunion d'urgence a décidé de geler la participation du Mali à toutes les manifestations culturelles et sportives dans l'espace CEDEAO.

"Ces sanctions sont applicables dans un délai de 72 heures au plus tard le mardi 2 avril 2012", selon le communiqué final de la réunion lue à l'aéroport d'Abidjan par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo.

La délégation de "haut niveau" composée du président en exercice de la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara, et de ses pairs du Bénin, du Niger, duNigeria, du Liberia et du Burkina Faso n'a pu se rendre à Bamako ce jeudi comme prévu pour discuter des modalités de retour à l'ordre constitutionnel dans le pays après le renversement le 22 mars du président Amadou Toumani Touré.

Des manifestants favorables à la junte ont bloqué le tarmac de l'aéroport de Bamako empêchant les avions de la délégation de " haut niveau" d'atterrir.

La réunion d'urgence a réaffirmé le "déni" de toute légitimité à la junte militaire au pouvoir au Mali.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
La qualification des aigles locaux pour la finale du Chan 2016 à la une au Mali La presse malienne dans son ensemble salue la qualification de l’équipe nationale de football pour la finale du championnat d’Afrique des nations Rwanda 2016.
Les législatives partielles à Ansongo à la une des journaux maliens La presse malienne de ce mardi commente le 2e tour de l’élection législative partielle qui s’est tenu ce dimanche dans le cercle d’Ansongo.
La marche des femmes contre les violences conjugales à la une de la presse malienne Les journaux maliens de ce lundi reviennent largement sur la marche organisée samedi dernier par des associations féminines pour dénoncer les violences conjugales dont les femmes sont de plus en plus victimes dans le pays.
Attaque contre l'armée et grève à l'ORTM en vedette dans la presse malienne Les journaux maliens de ce vendredi se focalisent principalement sur l’attaque, la veille à Tombouctou, d’un convoi de l’armée malienne ainsi que la grève de 72 heures observée par les travailleurs de l’Office de radiodiffusion et télévision du Mali (ORTM).
Les relations entre IBK et son parti au menu de la presse malienne La presse malienne de ce mardi s’intéresse à l’avenir des relations entre le président Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) et son le parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM), le tout vu sous l’angle du remaniement ministériel survenu il y a quelques jours.
Les relations entre IBK et son parti au menu de la presse malienne La presse malienne de ce mardi s’intéresse à l’avenir des relations entre le président Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) et son le parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM), le tout vu sous l’angle du remaniement ministériel survenu il y a quelques jours.
La situation à Kidal au menu des journaux maliens Les journaux maliens de ce lundi reviennent sur la situation qui prévaut au nord Mali notamment dans la région de Kidal.
Le Processus de paix au Mali monopolise la une des quotidiens L’ouverture lundi à Alger d’une réunion entre les parties belligérantes de la crise malienne est largement commentée par les journaux maliens de ce mardi.
Remaniement du gouvernement et attaques djihadistes à Ouagadougou à la une des journaux maliens Le remaniement du gouvernement survenu vendredi dernier et l’attaque de l’Hôtel le Splendid occupent la une des journaux maliens parus ce lundi.
La presse malienne à fond sur l'élection législative partielle à Ansongo Les journaux maliens sont largement revenus ce jeudi sur les tensions nées après le premier tour de l’élection législative partielle à Ansongo, une localité située nord du pays.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous