BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 26 Janvier 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/29/2012 8:33:18 PM ]  XINHUANET

Mali - Economie et Finances

La CEDEAO prend dessanctions politiques et économiques contre le Mali

La délégation de "haut niveau" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) sur le Mali a décidé jeudi à Abidjan de prendre des sanctions politiques et économiques contre le Mali après sa mission avortée à Bamako.


Les six chefs d'Etat réunis en urgence à Abidjan ont décidé la "suspension" du Mali de toutes les instances de décision de la CDEAO, le "rappel" des ambassadeurs de la CEDEAO "pour consultation", l'interdiction de voyager dans l'espace ouest- africain pour les responsables de la junte militaire au pouvoir au Mali et la fermeture des frontières avec le Mali.

Sur le plan économique, la réunion a décidé de geler les avoirs des responsables du Comité national de redressement de la démocratie et du rétablissement de l'Etat (CNRDRE, junte) dans les pays membres de la CEDEAO et la fermeture de l'accès aux ports de ces pays par le Mali.

La réunion a également décidé de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de ne pas approvisionner les banques privées nationales.

Sur le plan sportif et culturel, la réunion d'urgence a décidé de geler la participation du Mali à toutes les manifestations culturelles et sportives dans l'espace CEDEAO.

"Ces sanctions sont applicables dans un délai de 72 heures au plus tard le mardi 2 avril 2012", selon le communiqué final de la réunion lue à l'aéroport d'Abidjan par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo.

La délégation de "haut niveau" composée du président en exercice de la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara, et de ses pairs du Bénin, du Niger, duNigeria, du Liberia et du Burkina Faso n'a pu se rendre à Bamako ce jeudi comme prévu pour discuter des modalités de retour à l'ordre constitutionnel dans le pays après le renversement le 22 mars du président Amadou Toumani Touré.

Des manifestants favorables à la junte ont bloqué le tarmac de l'aéroport de Bamako empêchant les avions de la délégation de " haut niveau" d'atterrir.

La réunion d'urgence a réaffirmé le "déni" de toute légitimité à la junte militaire au pouvoir au Mali.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
Situation sécuritaire et football prédominent dans les quotidiens maliens La situation sécuritaire marquée par une poussée de violences au nord et la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), dans laquelle l’équipe nationale de football fera, samedi, sa deuxième apparition, sont les principaux titres des quotidiens maliens de ce vendredi.
Prochaine conférence à Bamako sur l'avenir des manuscrits anciens Près de deux ans après l'occupation du nord du Mali par des groupes armés et les destructions de biens culturels qui s'en sont suivies, une conférence internationale sur les manuscrits anciens se tiendra à Bamako du 28 au 30 janvier, annonce un communiqué du bureau local de l'UNESCO.
Les groupes armés accuse la MINUSMA accusée d'impartialité La Mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali (MINUSMA) est accusée d'impartialité par les groupes armés rivaux qui s'affrontent depuis le 16 janvier pour le contrôle de la localité stratégique de Tabankort, située à environ 200 km au nord de Gao,dans le nord du pays.
Les donateurs du Mali se retrouvent le 17 février à Bamako Les donateurs qui ont pris des engagements dans le cadre du financement du ‘’Plan de relance durable’’ du Mali vont se retrouver, pour la cinquième fois, le 17 février à Bamako, a-t-on appris jeudi de sources européenne et malienne.
Les casques bleus répondent à des tirs à Tabankort La Mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali (MINUSMA) a déclaré qu'elle a été contrainte de recourir à la force ce mardi en réponse à des tirs directs à l'arme lourde sur ses casques bleus à Tabankort, située à environ 200 km au nord de Gao, indique un communiqué de la mission onusienne parvenu à Xinhua.
CAN de football : le Mali toujours invaincu en premier match Le Mali a préservé son invincibilité en premier match de phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football en faisant, mardi, lors de sa première sortie à l’édition 2015 de Guinée Equatoriale, jeu égal avec le Cameroun (1-1).
La MINUSMA déterminée à remplir son mandat malgré les attaques terroristes La Mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali (MINUSMA) "reste déterminée à poursuivre la mise en oeuvre de son mandat confiée par la communauté internationale, malgré les attaques terroristes", a déclaré lundi son chef adjoint M. Akodjenou lors d'une visite à Kidal, indique un communiqué de la mission onusienne.
La presse malienne à fond sur les suites de l'affaire Charlie Hebdo Les quotidiens maliens sont nombreux ce lundi à évoquer en Une les marches anti-Charlie organisées dans le pays comme le confirment ces titres:‘’Nous ne sommes pas Charlie’’, ‘’Les groupes politico-religieux désavouent les autorités’’ et ‘’IBK profondément affecté par la colère des religieux’'.
La recrudescence de la violence est favorisée par le déplacement incontrôlé de groupes armés La recrudescence de la violence dans le nord du Mali est liée notamment au déplacement incontrôlé de certains groupes armés, a estimé le colonel-major Abdrahamane Baby, chef d'état-major général adjoint du Mali, chargé des opérations militaires sur le terrain.
Crise au Nord-Mali : l'Algérie veut parvenir à un accord définitif L'Algérie a, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, exprimé samedi sa volonté de parvenir à un accord définitif dans la crise au Nord-Mali lors du prochain round des négociations.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous