BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 29 Aout 2014
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/29/2012 8:33:18 PM ]  XINHUANET

Mali - Economie et Finances

La CEDEAO prend dessanctions politiques et économiques contre le Mali

La délégation de "haut niveau" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) sur le Mali a décidé jeudi à Abidjan de prendre des sanctions politiques et économiques contre le Mali après sa mission avortée à Bamako.


Les six chefs d'Etat réunis en urgence à Abidjan ont décidé la "suspension" du Mali de toutes les instances de décision de la CDEAO, le "rappel" des ambassadeurs de la CEDEAO "pour consultation", l'interdiction de voyager dans l'espace ouest- africain pour les responsables de la junte militaire au pouvoir au Mali et la fermeture des frontières avec le Mali.

Sur le plan économique, la réunion a décidé de geler les avoirs des responsables du Comité national de redressement de la démocratie et du rétablissement de l'Etat (CNRDRE, junte) dans les pays membres de la CEDEAO et la fermeture de l'accès aux ports de ces pays par le Mali.

La réunion a également décidé de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de ne pas approvisionner les banques privées nationales.

Sur le plan sportif et culturel, la réunion d'urgence a décidé de geler la participation du Mali à toutes les manifestations culturelles et sportives dans l'espace CEDEAO.

"Ces sanctions sont applicables dans un délai de 72 heures au plus tard le mardi 2 avril 2012", selon le communiqué final de la réunion lue à l'aéroport d'Abidjan par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo.

La délégation de "haut niveau" composée du président en exercice de la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara, et de ses pairs du Bénin, du Niger, duNigeria, du Liberia et du Burkina Faso n'a pu se rendre à Bamako ce jeudi comme prévu pour discuter des modalités de retour à l'ordre constitutionnel dans le pays après le renversement le 22 mars du président Amadou Toumani Touré.

Des manifestants favorables à la junte ont bloqué le tarmac de l'aéroport de Bamako empêchant les avions de la délégation de " haut niveau" d'atterrir.

La réunion d'urgence a réaffirmé le "déni" de toute légitimité à la junte militaire au pouvoir au Mali.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
Le Venezuela et le Mali discutent de la coopération bilatérale en matière de sports Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères pour l'Afrique, Reinaldo Bolivar, a rencontré lundi le ministre malien des Sports Housseini Amion pour discuter d'accords de coopération bilatérale.
Les rebelles Touareg discuteront entre eux mardi à Ouagadougou Les groupes rebelles Touareg du Mali discuteront entre eux, mardi à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso avant de rejoindre la table de négociations le 1er septembre à Alger, a-t-on appris lundi des sources proches du dossier.
Les négociations de paix au Mali rencontrent des obstacles Lorsque le gouvernement du Mali et les groupes armés reprendront leurs négociations de paix dans une semaine très exactement à Alger, de nouveaux participants devraient rejoindre les débats.
Coupe CAF : le Réal de Bamako tenu en échec par Coton Sport (1-1) L’AS Réal de Bamako a été tenue dimanche en échec (1-1) par Coton Sport du Cameroun dans son duel à distance avec l’AC Léopards du Congo pour le carré d’As de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
L'Assemblée nationale autorise la ratification d'un prêt de la Banque Import-EXport de Chine L'Assemblée nationale malienne a voté jeudi à l'unanimité des 131 députés présents, un projet de loi autorisant la ratification de l'accord de prêt concessionnel signé par le gouvernement malien et la Bank Import-Export de Chine pour le financement du projet de réseau de large bande nationale du Mali, annonce un communiqué officiel parvenue vendredi à Xinhua.
Mouvements pour la paix dans le nord du Mali Les récents conflits internes survenus entre deux factions du Mouvement arabe de l'Azaouad (MAA) ont poussé certains responsables de groupes à démissionner et à réclamer la paix et la sécurité dans la région.
Frève générale de l'UNTM après l'échec des négociations avec le gouvernement L'Union nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), le plus grand syndicat du pays, a entamé jeudi une grève générale de 48 heures suite à l'échec des négociations avec le gouvernement, a-t-on appris de source syndicale.
Mort accidentelle de deux soldats maliens déployés à Tessalit Deux militaires maliens ont été tués et deux autres blessés dans l’effondrement d’un mur causé par les violentes intempéries affectant la localité de Tessalit, à l’Extrême Nord-est du Mali, non loin de la frontière avec l’Algérie, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
Le Conseil de sécurité condamne l'attaque suicide meurtrière contre des Casques bleus au Mali Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné lundi dans les termes les plus forts l'attaque suicide samedi 16 août à Ber, au Mali, au cours de laquelle deux Casques bleus burkinabés de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies au Mali (MINUSMA) ont été tués et sept autres Casques bleus blessés.
Ibrahim Boubacar Keïta salue le sacrifice des Casques bleus au Mali Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a présenté ses condoléances et salué le sacrifice des Casques bleus dans deux messages publiés dimanche, au lendemain de l’attentat qui a fait deux morts au sein du contingent burkinabé déployé à Ber, dans le nord du Mali.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous