BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 31 Mai 2016
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/29/2012 8:33:18 PM ]  XINHUANET

Mali - Economie et Finances

La CEDEAO prend dessanctions politiques et économiques contre le Mali

La délégation de "haut niveau" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) sur le Mali a décidé jeudi à Abidjan de prendre des sanctions politiques et économiques contre le Mali après sa mission avortée à Bamako.


Les six chefs d'Etat réunis en urgence à Abidjan ont décidé la "suspension" du Mali de toutes les instances de décision de la CDEAO, le "rappel" des ambassadeurs de la CEDEAO "pour consultation", l'interdiction de voyager dans l'espace ouest- africain pour les responsables de la junte militaire au pouvoir au Mali et la fermeture des frontières avec le Mali.

Sur le plan économique, la réunion a décidé de geler les avoirs des responsables du Comité national de redressement de la démocratie et du rétablissement de l'Etat (CNRDRE, junte) dans les pays membres de la CEDEAO et la fermeture de l'accès aux ports de ces pays par le Mali.

La réunion a également décidé de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de ne pas approvisionner les banques privées nationales.

Sur le plan sportif et culturel, la réunion d'urgence a décidé de geler la participation du Mali à toutes les manifestations culturelles et sportives dans l'espace CEDEAO.

"Ces sanctions sont applicables dans un délai de 72 heures au plus tard le mardi 2 avril 2012", selon le communiqué final de la réunion lue à l'aéroport d'Abidjan par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo.

La délégation de "haut niveau" composée du président en exercice de la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara, et de ses pairs du Bénin, du Niger, duNigeria, du Liberia et du Burkina Faso n'a pu se rendre à Bamako ce jeudi comme prévu pour discuter des modalités de retour à l'ordre constitutionnel dans le pays après le renversement le 22 mars du président Amadou Toumani Touré.

Des manifestants favorables à la junte ont bloqué le tarmac de l'aéroport de Bamako empêchant les avions de la délégation de " haut niveau" d'atterrir.

La réunion d'urgence a réaffirmé le "déni" de toute légitimité à la junte militaire au pouvoir au Mali.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
7 milliards de bénéfices pour BOA Mali en 2015 La banque of Africa Mali (BOA) a réalisé un bénéfice net de 7,126 milliards de FCFA en 2015 contre 4,021 milliards de FCFA en 2014 indique son conseil d’administration.
Le stade malien leader de la poule A du championnat national de football Le stade malien de Bamako est le nouveau leader de la poule A du championnat national de football au terme de la 9ème et dernière journée de la phase aller.
Baisse des prix des produits de consommation au Mali Les prix à la consommation des ménages à Bamako ont baissé en avril 2016 de 0,2% par rapport au mois précédent.
Neuf milliards du Canada pour la sécurité alimentaire au Mali Le Canada va mettre à la disposition du Mali une enveloppe de neuf milliards de FCFA, destinée principalement au projet d’appui à l’office du Niger dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire, a-t-on appris de source officielle mercredi à Bamako.
Décès de Gagny Lah, le promoteur du ''basin riche'' Le richissime opérateur économique malien, Gagy Lah, qui a prospéré dans le commerce du « basin riche » jusqu’à lui donner son nom, est décédé mardi après-midi à Paris, a-t-on appris mercredi à Bamako.
Une ristourne de 2,7 milliards aux producteurs de coton Le gouvernement malien a fixé le prix du coton pour la saison 2016-17 à 250 FCFA contre 237 F CFA la saison dernière, une mesure qui devrait permettre à la Compagnie malienne pour le développement textile (CMDT) de verser aux producteurs une ristourne de 2,7 milliards de FCFA.
Baisse de 26 milliards des prévisions de recettes en 2016 Le gouvernement du Mali, dans le cadre de la loi de finances 2016, revu à la baisse ses prévisions de recettes, chiffrées désormais à 1802 milliards contre 1828 milliards dans le budget initial, soit une diminution de 26 milliards.
La mort du colonel Salif Daou à Gao au menu de la presse malienne Les quotidiens maliens reviennent largement ce jeudi sur la mort du colonel Salif Baba Daou le commandant de la région militaire de Gao.
La violence au sein du parti présidentiel domine la une des journaux maliens La presse malienne de ce mardi s’intéresse à l’actualité politique notamment la violence qui sévit au sein du Rassemblement pour le Mali (RPM), le parti au pouvoir.
L'affaire du présumé détournement à l'Uemoa au menu des quotidiens au Mali Le détournement présumé à l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa) de 27 milliards de F CFA par Soumaïla Cissé fait les choux gras de la presse malienne de ce mercredi
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous