BETA
Recherche personnalisée
English
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/29/2012 8:33:18 PM ]  XINHUANET

Mali - Economie et Finances

La CEDEAO prend dessanctions politiques et économiques contre le Mali

La délégation de "haut niveau" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) sur le Mali a décidé jeudi à Abidjan de prendre des sanctions politiques et économiques contre le Mali après sa mission avortée à Bamako.


Les six chefs d'Etat réunis en urgence à Abidjan ont décidé la "suspension" du Mali de toutes les instances de décision de la CDEAO, le "rappel" des ambassadeurs de la CEDEAO "pour consultation", l'interdiction de voyager dans l'espace ouest- africain pour les responsables de la junte militaire au pouvoir au Mali et la fermeture des frontières avec le Mali.

Sur le plan économique, la réunion a décidé de geler les avoirs des responsables du Comité national de redressement de la démocratie et du rétablissement de l'Etat (CNRDRE, junte) dans les pays membres de la CEDEAO et la fermeture de l'accès aux ports de ces pays par le Mali.

La réunion a également décidé de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de ne pas approvisionner les banques privées nationales.

Sur le plan sportif et culturel, la réunion d'urgence a décidé de geler la participation du Mali à toutes les manifestations culturelles et sportives dans l'espace CEDEAO.

"Ces sanctions sont applicables dans un délai de 72 heures au plus tard le mardi 2 avril 2012", selon le communiqué final de la réunion lue à l'aéroport d'Abidjan par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo.

La délégation de "haut niveau" composée du président en exercice de la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara, et de ses pairs du Bénin, du Niger, duNigeria, du Liberia et du Burkina Faso n'a pu se rendre à Bamako ce jeudi comme prévu pour discuter des modalités de retour à l'ordre constitutionnel dans le pays après le renversement le 22 mars du président Amadou Toumani Touré.

Des manifestants favorables à la junte ont bloqué le tarmac de l'aéroport de Bamako empêchant les avions de la délégation de " haut niveau" d'atterrir.

La réunion d'urgence a réaffirmé le "déni" de toute légitimité à la junte militaire au pouvoir au Mali.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
Le Mali mise sur la Chine pour diversifier son activité minière Le ministre malien des Mines, Dr Boubou Cissé, a entamé lundi une visite de travail d'une semaine en Chine avec comme objectif de nouer un partenariat avec ce pays pour la mise en valeur des ressources minières du Mali, a-t-on appris mardi d'une source officielle à Bamako.
Grève et pourparlers de paix font la une des quotidiens maliens L’effervescence engendrée sur le front social par le préavis de grève de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM, principale centrale) et la reprise des pourparlers d’Alger ont particulièrement re tenu l’attention des quotidiens maliens de ce lundi.
Nord du Mali : arrestations et saisie d'armes par la force française Trois personnes ont été capturées et des armes saisies dans le cadre d’une opération ayant ciblé le groupe de commanditaires de l’attaque qui a coûté la vie à un Casque bleu sénégalais dans le nord du Mali, a annoncé dimanche la force française Barkhane.
Le déficit de l'Etat en réduction de 4% La loi de finances rectificative, que le gouvernement malien s’apprête à soumettre au Parlement, réduit de 146,4 milliards de francs cfa à 140,6 milliards le déficit de l’Etat pour 2014, soit une diminution de 4%, a-t-on appris dimanche de source officielle.
Un contrôle physique des agents de l'Etat débute lundi au Mali Une opération de contrôle physique visant à cerner les effectifs des fonctions publiques de l’Etat et des collectivités et à mieux maîtriser la masse salariale débute lundi au Mali, a-t-on indiqué de source officielle.
Affrontements entre le MNLA et le Gatia, deux groupes touaregs armés Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et le Groupe d'autodéfense touareg Imrad et alliés (Gatia), deux groupes armés rivaux touareg dans le nord du Mali, s'affrontent depuis jeudi matin à N'tillilte, une localité de la région de Gao (nord), a-t-on appris de sources officielles.
CAN 2015 : le Mali s'incline à domicile face à l'Ethiopie (2-3) Le Mali s'est incliné mercredi à domicile face à l'Ethiopie (2-3, mi-temps 1-2) en match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2015. Lors du match aller, disputé le 11 octobre à Addis Abeba, le Mali s'était imposé par 2-0.
Seydou Keïta indisponible pour le match Mali-Ethiopie Seydou Keïta ne prendra pas part, pour cause de blessure, à la rencontre que le Mali dispute, mercredi à Bamako, contre l’Ethiopie, pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de Maroc 2015, a-t-on indiqué de sources concordantes.
Vers une nouvelle stratégie contre le terrorisme La multiplication des actes terroristes contre les casques bleus de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) repose avec acuité la nécessité de trouver une solution pour la stabilisation du nord du Mali, estiment les spécialistes.
Un casque bleu sénégalais tué à Kidal dans une attaque à la roquette Un casque bleu sénégalais a été tué mardi à Kidal, dans le nord du Mali, au cours d'une attaque à la roquettes sur les camps de la Mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali (MINUSMA) et des forces françaises de l'opération Barkhane, a-t-on appris de source officielle.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous