BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 28 Mars 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/29/2012 8:33:18 PM ]  XINHUANET

Mali - Economie et Finances

La CEDEAO prend dessanctions politiques et économiques contre le Mali

La délégation de "haut niveau" de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) sur le Mali a décidé jeudi à Abidjan de prendre des sanctions politiques et économiques contre le Mali après sa mission avortée à Bamako.


Les six chefs d'Etat réunis en urgence à Abidjan ont décidé la "suspension" du Mali de toutes les instances de décision de la CDEAO, le "rappel" des ambassadeurs de la CEDEAO "pour consultation", l'interdiction de voyager dans l'espace ouest- africain pour les responsables de la junte militaire au pouvoir au Mali et la fermeture des frontières avec le Mali.

Sur le plan économique, la réunion a décidé de geler les avoirs des responsables du Comité national de redressement de la démocratie et du rétablissement de l'Etat (CNRDRE, junte) dans les pays membres de la CEDEAO et la fermeture de l'accès aux ports de ces pays par le Mali.

La réunion a également décidé de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de ne pas approvisionner les banques privées nationales.

Sur le plan sportif et culturel, la réunion d'urgence a décidé de geler la participation du Mali à toutes les manifestations culturelles et sportives dans l'espace CEDEAO.

"Ces sanctions sont applicables dans un délai de 72 heures au plus tard le mardi 2 avril 2012", selon le communiqué final de la réunion lue à l'aéroport d'Abidjan par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo.

La délégation de "haut niveau" composée du président en exercice de la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara, et de ses pairs du Bénin, du Niger, duNigeria, du Liberia et du Burkina Faso n'a pu se rendre à Bamako ce jeudi comme prévu pour discuter des modalités de retour à l'ordre constitutionnel dans le pays après le renversement le 22 mars du président Amadou Toumani Touré.

Des manifestants favorables à la junte ont bloqué le tarmac de l'aéroport de Bamako empêchant les avions de la délégation de " haut niveau" d'atterrir.

La réunion d'urgence a réaffirmé le "déni" de toute légitimité à la junte militaire au pouvoir au Mali.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
La Conférence d’entente nationale règne sans partage à la Une des journaux maliens Les journaux maliens de ce mardi parlent tous de la Conférence d’entente nationale qui s’est ouvert lundi au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba de Bamako mais tous sont loin de l’aborder de la même manière.
La conférence d’entente nationale à la Une La conférence d’entente nationale qui s’ouvre ce lundi, est à la Une de la presse malienne de ce lundi de même que la situation dans le nord et le centre du Mali.
La bonne gouvernance en vedette dans les journaux maliens Les journaux maliens parus ce vendredi s’intéressent particulièrement à l’opération ‘’main propre’’ initiée par le ministre des Finances et de l’Economie et qui s’est soldée déjà par le limogeage de beaucoup de directeurs des finances et du matériel (DFM).
Processus de paix et histoire de mœurs à la une des journaux maliens Les journaux maliens de ce mercredi parlent notamment du processus de paix en cours dans le pays et du procès d’une histoire de mœurs dans laquelle est cité le président de l’assemblée nationale, Issiaka Sidibé.
L’anniversaire du coup d’Etat de 2012 en tête d’affiche La presse malienne de ce mercredi traite en priorité du 5ème anniversaire du coup d’Etat du capitaine Amadou Haya Sanogo et compagnie.
La Conférence d’entente nationale sujet-phare de la presse malienne Comme c’est le cas depuis l’annonce de son ouverture le 27 mars prochain, la Conférence d’entente nationale est toujours ce mardi un sujet de grand intérêt pour la presse malienne qui n’oublie pas l’assassinat d’un chef militaire du MNLA.
la conférence d’entente nationale à la Une des journaux Les journaux maliens de ce lundi reviennent sur la Conférence d’entente nationale dont la date a été fixée vendredi dernier, en conseil des ministres extraordinaire, pour se dérouler dans la période du 27 mars au 2 avril.
le projet de révision constitutionnelle domine les débats dans la presse Les journaux parus ce vendredi au Mali évoquent essentiellement le projet de loi portant révision de la constitution de 1992, examiné vendredi 10 février en conseil des ministres extraordinaire et déposé sur la table l’Assemblée nationale dont une session extraordinaire en cours devra examiner et adopter le projet de loi.
L’affaire de mœurs à l’Assemblée nationale la Une La presse malienne de ce jeudi s’intéresse principalement au volet judiciaire de l’affaire de mœurs dans laquelle est cité le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé.
La crise du foot et des sujets divers se côtoient dans les colonnes des journaux Les quotidiens maliens de ce mercredi s’intéressent essentiellement à la crise qui mine le football du pays, au front social marqué par plusieurs grèves et la coupure de l’électricité à l’Assemblée nationale pour non-paiement de factures.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous